facebook COÛT DE NE RIEN FAIRE – Minimise Global

COÛT DE NE RIEN FAIRE

DANIEL BADRAN | CEO | Nov 06, 2020

Chers amis,
La plupart d’entre vous savent que le modèle ESIC (Entente Sans Investissement en Capital) est synonyme de solutions énergétiques gratuites, n’étant jamais un prêt, jamais un bail, et toujours hors bilan. Tout cela se traduit par une efficacité énergétique supérieure des solutions sans aucune prise de garantie sur les équipements.

Ce que Minimise a également fait, qu’aucune autre compagnie n’a réussi avant ou depuis, c’est d’offrir des économies prépayées en plus de l’immense valeur des améliorations. Une partie des économies d’énergie est prépayée au client dès le départ. Cela signifie simple-ment que l’argent dont nous avons tant besoin, en particulier pendant ces périodes diffi-ciles, est facilement disponible dès que chaque installation est complétée.

Mais nous ne nous sommes pas arrêtés là. Dans le cadre de la réponse de Minimise face au CO-VID-19, nous avons ajouté à possibilité à des entreprises, aux commissions scolaires et au gou-vernement de s’intégrer au modèle ESIC. Avec la santé et la sécurité en avant-plan, il était par-faitement logique que Minimise englobe également le coût de mise en œuvre les mesures et solutions de l’éclairage UVC de pointe, de la qualité de l’air intérieur (IAQ) mesurée grâce à des solutions en temps réel, et des solutions de désinfection longue durée (90 jours en moyenne) dans l’ESIC, fournissant ainsi à nos clients des mesures de santé et de sécurité à coût zéro.

Mais nous ne nous sommes pas arrêtés là. Dans le cadre de la réponse de Minimise face au CO-VID-19, nous avons ajouté à possibilité à des entreprises, aux commissions scolaires et au gou-vernement de s’intégrer au modèle ESIC. Avec la santé et la sécurité en avant-plan, il était par-faitement logique que Minimise englobe également le coût de mise en œuvre les mesures et solutions de l’éclairage UVC de pointe, de la qualité de l’air intérieur (IAQ) mesurée grâce à des solutions en temps réel, et des solutions de désinfection longue durée (90 jours en moyenne) dans l’ESIC, fournissant ainsi à nos clients des mesures de santé et de sécurité à coût zéro.

Non seulement cela permet-il de renforcer notre devise «donnez avant de recevoir», mais ça contribue à envoyer un message clair au personnel, parents, enseignants, clients et visiteurs, que vos entreprises et vos écoles sont prêts à prendre toutes les mesures nécessaires afin de créer des espaces de travail et d’étude plus sains et plus sûrs.

La connaissance est le pouvoir , et par conséquent, chaque solution Minimise est livrée avec une analyse en temps réel en strict respect des protocoles régissant l’industrie. Lorsqu’il est couplé à la gestion de l’énergie et les changements de comportement axée sur la gestion et la technologie, il en résulte une organisation plus économe en énergie. Encore une fois, tous font partie intégrante du modèle ESIC.

Une autre caractéristique MASSIVE du modèle ESIC est qu’il est construit sur la base des coûts actuels de l’énergie et des frais de maintenance, par conséquent, le GMP (Paiement Mensuel Ga-ranti) de l’ESIC ne fluctue JAMAIS, son montant est fixe pour le bénéfice à court et à long terme du client et à la fois pour les partenaires financiers de Minimise ( je serais d’ailleurs heureux de prendre n’importe lequel appel pour expliquer davantage com-ment cela augmente vos économies de plusieurs manières sur la durée du contrat). Et, pour cou-ronner le tout, chaque dollars, chaque million de dollars et dans certains cas des centaines de millions investis par Minimise dans vos infrastructures d’énergie ainsi que de santé et sécurité sont à vous à la fin de l’entente. Lorsque Minimise dit que c’est la seule offre qui semble être trop beau pour être vrai, mais qui en réalité l’est bien, nous le pensons.

Nous comprenons tous que, année après année, le coût des affaires augmente, les coûts de l’énergie n’y font pas exception. Cela nous amène au titre du blog – Quel est le coût de ne rien faire et quel est le delta ou la différence entre agir sur le modèle ESIC et pour être franc, en espérant que le problème disparaîtra.

IL Y A UN COÛT À NE RIEN FAIRE.

La plupart des organisations sont conscientes de l’importance de l’efficacité énergétique et de la durabilité. L’efficacité énergétique n’est pas difficile à vendre et à comprendre, elle a du sens. Les organisations en reconnaissent les avantages qui peuvent en découler. Souvent, lorsqu’on demande aux organisations pourquoi elles n’ont pas encore abordé l’efficacité énergétique, la réponse la plus courante est : le manque de capital. Les organisations sont incapables de comprendre comment l’énergie circule, où concentrer ses efforts et ne parviennent pas à récupérer l’énergie gaspillée, sans même parler des infrastructures énergétiques vieillissantes. L’inertie de ne rien faire fait boule de neige et s’accumule. Heureusement, avec l’ESIC de Minimise, le coût de ne rien faire, se transformerait rapidement en «bénéfice de faire quelque chose» dès le premier jour. Le manque de capital ne devrait plus être une excuse, à la fois pour réaliser des économies et pour investir dans les infrastructures énergétiques.

Minimise investira dans le projet de services de gestion et de conservation de l’énergie, sans capital payable à l’avance requis du client. Le coût de ne rien faire devient une valeur jadis considéré comme «impossible cette année financière».

N’hésitez surtout pas à me contacter directement pour en savoir plus sur la manière de créer une solution sur mesure et vous permettre de maximiser votre production d’énergie au profit de toute votre organisation.

Merci pour votre temps et que Dieu vous bénisse,

Daniel Badran

RESTEZ AU FAIT DE NOS DERNIÈRES NOUVELLES ET INNOVATIONS.